Expédition partout en France dès 3.50€ avec mondial relay - Clique & rapplique disponible le vendredi de 17h à 19h à Villefranche de Lauragais (retrait de commande)

0

Votre panier est vide

Le savon à travers le temps

mars 23, 2022

Le savon à travers le temps

Les débuts du savon 

Le savon serait apparu il y a plus de 4500 ans. La plupart des historiens s'accordent au moins sur ça.

Sa composition était bien différente de celle de nos savons actuels et en même temps assez similaire.

En effet, les Sumériens et les Égyptiens, fabriquaient une sorte de pâte à base de graisse animale et de carbonate de potassium (alcali végétal des anciens alchimistes).

En revanche, son utilisation était bien différente de celle d’aujourd’hui : le savon ne servait pas à la toilette quotidienne mais il était utilisé pour blanchir les cheveux ou encore lutter contre les maladies de peaux…

Les Egyptiens, eux, mélangeaient des huiles et sels alcalins pour fabriquer des substances de nettoyage, les Romains utilisaient de l’urine dans leurs savons. Dans ce cas précis les chimistes ont démontré que mélangée à une matière grasse, l’urine, et plus particulièrement l’ammoniaque qu’elle contient, donne immédiatement un savon bien blanc.

Ce n’est que bien plus tard, vers le 2ème siècle après JC, que le savon servira pour la toilette chez les Romains.

Vers le IVème siècle, on retrouve une pâte de cendres et de graisse animale d'origine gallo-romaine. Cette pâte est connue sous le nom de « sapo ».

 

Le savon d’Alep

Environ 1000 ans avant JC, au nord-ouest de la Syrie est fabriqué un savon aujourd’hui renommé, dit « savon d’Alep », du nom de cette ville syrienne malheureusement aussi connue plus récemment pour d'autres raisons malheureuses.

Pour élaborer ce précieux savon les maîtres savonniers d’Alep utilisent l’huile d’olive locale et de la soude végétale, mais ils ajoutent dans leur composition un ingrédient supplémentaire : l’huile de baies de laurier. C'est au moment des croisades que la recette du savon d’Alep aurait atteint l’Europe, et serait ainsi l’ancêtre de l’ensemble des savons durs au monde.

 

Moyen-âge et renaissance

Au moyen-âge, les recettes de savons vont évoluer et se diversifier. Une des nouvelles applications, entre autre, consiste à fabriquer de la lessive à base de chaux cuite.

C’est aussi à ce moment la que le savon va s’exporter jusqu’en France et plus précisément à Marseille, qui est toujours connue pour ses savons de nos jours.

Vers le 13ème siècle, le savon va subir une véritable transformation !

La graisse animale est remplacée par de l'huile d'olive, permettant d’obtenir un savon dur. C’est la naissance du fameux savon de Marseille que nos connaissons tous encore aujourd’hui.

A partir du 15ème siècle les savonneries industrielles commencent à exporter leurs produits partout en Europe.

La consommation de savon va au fil des siècles se généraliser, pour la toilette mais surtout pour le nettoyage du linge.

 

Du 18ème au 20ème siècle

 En 1783, un chimiste suédois (Carl Scheele) découvre la glycérine.

Le savon est alors la principale source de revenu de la ville de Marseille, qui en exporte partout dans le monde.

Les événements économiques au cours des siècles vont obliger les savonniers à diversifier leurs recettes et à utiliser d’autres huiles en plus de l’huile d’olive, afin de faire baisser les couts de fabrication.

Un chimiste français, Michel Chevreul, publie la théorie exacte de la saponification, et avec Gay-Lussac, fait breveter un procédé d'extraction des acides gras du suif donnant naissance à une nouvelle matière première :  l'oléine.  J.D. Rougier, quant à lui, invente un procédé qui blanchit l'huile de palme et permet d'obtenir un savon blanc.

Au XXème siècle, l'usage du savon est passé dans les mœurs bien que certaines études sur l'hygiène laissent à penser le contraire. Les savonneries fusionnent avec les huileries pour créer de nouveaux débouchés.

La première guerre mondiale stoppe net cette expansion. A la sortie de la guerre, il y a pénurie de matières premières. Trop peu de corps gras disponibles, le savon se fait rare. En 1916, en Allemagne, apparaît le premier « agent de surface de synthèse ». C’est l’ancêtre de ce qu’on appelle aujourd’hui les tensio-actifs de synthèse. La seconde guerre mondiale oblige à plus d’innovation encore. De nouveaux tensio-actifs de synthèse sont développés. Peu chers, peu demandeurs en matières nobles, faciles à fabriquer et à assembler, ils sont produits en masse. Dans les années 50, ils supplantent le savon.

Le savon d'aujourd'hui

Pendant des années les consommateurs vont préférer les savons industriels.

Il faut dire que le savon s’est tiré une balle dans le pied en enlevant la glycérine pour la revendre aux industriels. Le savon est industrialisé à outrance. Produit avec des huiles bas de gamme, il se vend sans sa glycérine. Il devient donc asséchant pour la peau.

Toutefois, la savonnerie artisanale n’a pas dit son dernier mot.

Et, peu à peu, la savonnerie traditionnelle va susciter à nouveau l’intérêt. Les gels douches sont finalement irritants, les odeurs et couleurs agressives, les publicités et le marketing épuisent…

 

Un retour à l’essentiel est nécessaire…

Chauffer les huiles et beurres à outrance lors de la fabrication du savon, va leur faire perdre leurs bienfaits et donner un produit de mauvaise qualité.

L’utilisation massive de produits chimique dans les savons et gels douche va déclencher de nombreuses allergies ou problèmes de peaux chez le consommateur.

Un retour à l’essentiel est donc nécessaire !

C’est pourquoi j’ai fait le choix de produire mes savons de manière consciente et raisonnée, grâce à la saponification à froid.

Cette méthode est respectueuse des ingrédients, de l’environnement et des Hommes et Femmes qui les utilisent. Cette méthode permet d’obtenir un savon doux et surgras, bon pour notre peau et non irritant.

Bref vous l'aurez compris, le savon artisanal est de retour ! Retrouvez notre sélection de savons en cliquant ICI !

Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Voir l'article entier

découvrez nos cubes de savon et réalisez vous même votre lotion micellaire
NOUVEAUTE A NE PAS MANQUER ! L'eau micellaire !

novembre 05, 2022

Au cas ou vous ne seriez pas encore inscrit à notre newsletter ! 

Voici dans cet article, nos dates pour les marchés de Noël ou nous serons présents et surtout notre nouveauté : Les savons cubes à dissoudre.

Profitez également de nos frais de port offert jusqu'au 31 Décembre 2022

Voir l'article entier
Tout savoir sur l'éponge Konjac !
Tout savoir sur l'éponge Konjac !

octobre 25, 2022

Voir l'article entier
L'huile d'olive et les savons
L'huile d'olive et les savons

avril 19, 2022

Voir l'article entier